2ème TEMPS                                        FUTURE RESIDENCE A L'APPARTEMENT ATELIER LE CORBUSIER DU 2 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE

Mélanie Feuvrier et Hugo Fortin dans leur installation "Rêvant entre les lignes"au Palais des Beaux-Arts pour l'exposition Pliure, 2015

Texte de présentation du projet « Livre d’or » à destination du public

 

Dans le cadre de l’anniversaire de la réouverture de l'appartement-atelier de Le Corbusier, le duo d’artistes Mélanie Feuvrier et Hugo Fortin investit l’appartement-atelier de Le Corbusier en deux moments de résidence en 2019 et en 2020. Une exposition qui rendra compte de cette résidence se tiendra à la Maison La Roche courant 2020.

 

Comme toujours dans leur projet commun, la démarche de Mélanie Feuvrier et Hugo Fortin est participative et collective. La première partie de leur résidence se tiendra à partir du 10 juin 2019, et ce pendant un mois : ils seront présents pendant les heures d’ouverture de l’appartement-atelier pour effectuer ce premier temps de collecte.

 

Ce projet s’inspire de la pratique de laisser un mot ou une note personnelle dans un livre d’or souvent placé à la fin d’une exposition. Ce geste anodin est à la fois le résultat d’une déambulation et d’une rêverie toute personnelle mais il est aussi la trace physique d’un passage. Ici, la page blanche du livre d’or prend la forme d’une photocopieuse et ce sera au visiteur d’en faire ce qu’il souhaite. Les artistes invitent ainsi chaque participant à penser à son intervention dont la seule contrainte est celle du format de la photocopie : note gribouillée, croquis improvisés, extraits de livre, photogrammes d’objets « à réaction poétique » etc.

 

 

Texte de présentation des artistes

Mélanie Feuvrier (qui vit à Paris) et Hugo Fortin (qui vit à New York) sont diplômés des Beaux-arts de Paris en 2014 de l’atelier Éric Poitevin. Au-delà de leur propre travail photographique et plastique, ils travaillent ensemble sur des œuvres qui sont, à chaque fois, participatifs et relationnels. Leur démarche s’intéresse à la place et au rôle de l’artiste dans la société, au statut de l’œuvre d’art comme résultat d’une rencontre entre des personnes et des lieux et à la question, esthétique et politique, de partir de la multiplicité pour former un ensemble.

 

 

RESIDENCE A L'ECOLE AVEC LE COLLECTIF CURRY VAVART DU 29 JANVIER AU 29 JUIN 2019. A BAGNOLET

Tentation(s), Installation de 7 sacs plastiques recouvert d'acrylique noir intense avec deux néons roses

Pendant 6 mois, Mélanie Feuvrier travaille avec le collectif Curry-Vavart, en partenariat avec la ville de Bagnolet dans l'ancienne école Paul Langevin avant sa démolition. L'école est dédiée à des résidences d'artsites, toutes disciplines confondus, ayant une volonté d'ouverture sur le territoire.

Pendant 6 mois Mélanie Feuvrier continu de construire son récit dont elle maîtise chaque élément, entre travail de composition et documentaire.